This article is available in: PDF HTML

A new look at the coping strategies used by the partners of pathological gamblers

Mélissa Côté, Joël Tremblay, Natacha Brunelle

Abstract


People living with pathological gamblers (PGs) have to endure the negative consequences of their problem gambling. It is known that the partners of PGs will develop adaptation strategies to cope with gambling behaviour. However, research conducted on the topic is still in its early stages. The goal of this study was to draw up a portrait of the strategies employed, their context, means, and main goals, and to examine the variation of these strategies over time and the viewpoints of the 2 members of the couple. Using 19 semi-structured interviews, we noted that the partners used some 30 strategies aiming primarily at modifying the gamblers’ pathological behaviour, and also at improving their own personal well-being. An analysis of the usage context illustrated the many possible interactions which occurred between individuals and their environment and which triggered a strategy’s use. Generally speaking, both members of the couple had a similar perception of the strategies used by the partners. When partners realized that they had not influenced the PGs’ habits, they sometimes changed adaptation strategies.

Résumé

Les partenaires de joueurs pathologiques (JP) vivent des conséquences négatives découlant des habitudes problématiques de jeux de hasard et d’argent (JHA) de leur conjoint.. Il est reconnu que les partenaires de JP mettront en place des stratégies d’adaptation pour faire face à ces comportements de JHA. Toutefois, les recherches effectuées sur le sujet en sont encore à leurs premiers balbutiements. L’objectif de cette étude vise à dresser un portrait des stratégies utilisées, leurs contextes d'utilisation, les moyens et les finalités recherchées, en plus de s’intéresser au point de vue des deux membres du couple et à la variation dans le temps de ces stratégies. À l'aide de dix-neuf entrevues semi-structurées, on remarque que les partenaires ont utilisé près d'une trentaine de stratégies visant principalement une modification des comportements de JHA du JP, mais aussi l'amélioration de leur bien-être personnel. L'analyse des contextes d’utilisation illustre les nombreuses interactions possibles entre l'individu et son environnement qui déclenchent l’utilisation d’une stratégie. De façon générale, les deux membres du couple ont une perception similaire des stratégies utilisées par l’autre partenaire. Enfin, lorsque les partenaires prennent conscience qu'elles n'ont pas influencé les habitudes de JHA du JP, elles changent parfois de stratégies d’adaptation.


Full Text:

PDF HTML


DOI: http://dx.doi.org/10.4309/jgi.2018.38.3

Copyright © 2017 | Centre for Addiction and Mental Health
Editor-in-chief: Sherry Stewart, Ph.D.
Managing Editor: Vivien Rekkas, Ph.D. (contact)