This article is available in: PDF

Prevention and Treatment of Problem Gambling Among Older Adults: A Scoping Review

Flora I Matheson, Travis Sztainert, Yana Lakman, Sarah Jane Steele, Carolyn P Ziegler, Peter Ferentzy

Abstract


Gambling is a socially acceptable form of recreation for older adults, but excessive gambling can lead to negative financial consequences and mental health problems. The lack of attention given to gambling problems among older adults has been highlighted in the literature for over a decade. The objectives of this review were to examine relevant literature on interventions for prevention and treatment of problem gambling (PG) among older adults and to identify research gaps. To this end, we conducted a scoping review of both quantitative and qualitative research, focusing on adult studies. Because of the lack of PG research specific to older adults, we focused our review on prevention and treatment among adult studies that covered a wide age range. Our literature search, conducted in a range of bibliographic databases, located 7,632 titles. After duplicates were eliminated, 4,268 records remained; 2,321 were excluded based on title and 1,247 remained after abstract review. Three independent assessors reviewed the full text of 700 articles and found 247 that met our inclusion/exclusion criteria. We identified a paucity of research on prevention and treatment of problem gambling specific to older adults, with the gaps in evidence even greater for prevention. We found only six studies specific to adults aged 55 years and older. Studies on older women are severely lacking. We conclude with some suggestions for future research.

Résumé

Le jeu est une forme de loisir socialement acceptable pour les personnes en âge avancé, mais le jeu excessif peut entraîner des conséquences financières graves et des problèmes de santé mentale. Depuis plus d’une décennie, le manque d’attention accordée aux problèmes de jeu chez les personnes âgées a été souligné dans la littérature. Cette étude avait pour but d’examiner les ouvrages portant sur les interventions de prévention et le traitement du jeu problématique chez les personnes âgées et de cerner les lacunes dans la recherche. À cette fin, on a entrepris un examen de l’étendue de la recherche quantitative et qualitative axée sur les études sur les adultes. En raison de l’absence de recherche sur le jeu compulsif propre aux adultes âgés, nous avons axé notre examen sur la prévention et le traitement dans les études pour adultes couvrant plusieurs tranches d’âge. Notre revue de la littérature, menée dans diverses bases de données bibliographiques, a permis de répertorier 7 632 titres. Après l’élimination des doublons, il est resté 4268 titres; 2321 ont été exclus sur la base du titre et nous en avons conservé 1247 après la lecture des résumés. Trois évaluateurs indépendants ont examiné le texte intégral de 700 articles et ont repéré 247 articles qui répondaient à nos critères d’inclusion/d’exclusion. Nous avons constaté un manque de recherche sur la prévention et le traitement du jeu problématique propre aux personnes âgées, et des lacunes encore plus évidentes au chapitre de la prévention. Nous avons trouvé seulement six études portant spécifiquement sur les adultes âgés de 55 ans et plus. Les études sur les femmes d’âge mûr font cruellement défaut. Nous avons conclu en donnant quelques suggestions pour de futures recherches.


Full Text:

PDF


Copyright © 2017 | Centre for Addiction and Mental Health
Editor-in-chief: Sherry Stewart, Ph.D.
Managing Editor: Vivien Rekkas, Ph.D. (contact)