This article is available in: PDF

Gambling and Gaming in an Ontario Sample of Youth and Parents

Sasha Stark, Jennifer Reynolds, Jamie Wiebe

Abstract


Despite the convergence of the gambling and gaming worlds, the majority of studies of gambling behaviour are void of gaming behaviour and vice versa. Further, many studies examine specific age ranges rather than covering the entire span of adolescence and young adulthood. The current study improves our knowledge of gambling and gaming behaviours, as well as their convergence, by examining young people aged 8 to 24 and parents of children 8 to 17 years in Ontario. Descriptive and bivariate analyses were performed on a survey of 2,651 Ontarians (678 adolescents, 973 young adults, and 1,000 parents who reported on themselves and their child). Young people and parents are engaging in games that combine gambling and gaming at substantial rates and frequencies, and playing these games is associated with a higher level of risk. In this sample, playing video games for money and social casino games were associated with a higher level of gambling problems among adolescents (p < .001, p =.001), young adults (p < .001, p < .001), and parents (p < .001, p < .001). Further, parent reports of their own and their child’s gambling (p < .001), social casino play (p < .001), and gambling concerns were linked (p < .001). In summary, we found that playing games that combine gambling and gaming was associated with increased risk across youth age groups. Parents who reported gambling, social casino play, and gambling concerns also tended to report these behaviours among and concerns for their children.

Résumé

Malgré la convergence entre les univers des jeux de hasard et des jeux vidéo, la majorité des études sur le comportement des joueurs excluent l’une ou l’autre activité. De plus, elles se limitent à une tranche d’âge précise plutôt que de couvrir la période entière de l’adolescence et de la jeune vie adulte. Notre enquête ajoute aux connaissances sur les habitudes en matière de jeux de hasard et de jeux vidéo et la convergence entre ces activités. Elle a été menée en Ontario auprès de jeunes âgés de huit à 24 ans et de parents d’enfants âgés de huit à 17 ans. 2651 Ontariens (678 adolescents, 973 jeunes adultes et 1000 parents répondant en leur propre nom et en celui de leur enfant) ont répondu à un questionnaire dont les résultats ont fait l’objet d’une analyse descriptive et bivariée. Un grand nombre de jeunes et de parents combinent fréquemment jeux de hasard et jeux vidéo, une activité liée à un niveau de risque élevé. Dans notre échantillon, la pratique des jeux vidéo pour de l’argent et des jeux de casino est associée à un risque élevé de problèmes de jeu chez l’adolescent (p < .001, p =.001), le jeune adulte (p < .001, p < .001) et les parents (p < .001, p < .001). De plus, un lien a été établi entre les habitudes de jeu déclarées par les parents à propos d’eux-mêmes et de leurs enfants (p < .001), les jeux de casino (p < .001) et les problèmes de jeu (p < .001). La pratique combinée des jeux de hasard et des jeux vidéo est associée à une augmentation du risque dans tous les groupes d’âge. Ainsi, les comportements et les problèmes de jeu observés chez les parents tendent à se refléter chez leurs enfants.


Keywords


adolescents, young adults, parents; gambling, gaming, video gaming, CAGI, CPGI

Full Text:

PDF


Copyright © 2020 | Centre for Addiction and Mental Health
Editor-in-chief: Nigel E. Turner, Ph.D.
Managing Editor: Vivien Rekkas, Ph.D. (contact)