This article is available in: PDF

Gambling and retirement: A qualitative study of non-problem gambling in the course of life of women

Bernadeta Lelonek-Kuleta

Abstract


Studies show that differences exist in how women and men gamble. However, publications devoted to senior gamblers usually describe them as a homogeneous group without distinguishing between senior men and women. The purpose of this qualitative research was to explore the experience of gambling by older women. The article presents how interest in gambling developed in a group of older women who gamble recreationally. In-depth interviews conducted with 26 non-addicted women have revealed that in retirement they most often return to this activity known for many years, and the initiation of gambling rarely occurs during this period of life. Retired women gamble more often and more regularly than do younger women, explained by them having fewer responsibilities and more free time, yet they are able to maintain control over their spending on the game. The results of this study suggest that gambling can be valid a form of recreation in retirement, but psychoeducation about threats and the use of responsible gambling strategies is important.

Résumé

Les études montrent qu’il y a des différences dans la façon dont les femmes et les hommes jouent. Cependant, les publications consacrées aux aînés les décrivent généralement comme un groupe homogène, sans faire la distinction entre les hommes et les femmes. La recherche qualitative avait pour but d’examiner l’expérience du jeu chez les femmes âgées. L’article décrit la façon dont l’intérêt pour le jeu naît dans un groupe de femmes âgées qui jouent par plaisir. Des entrevues approfondies menées auprès de 26 femmes non dépendantes ont révélé qu’à la retraite, elles reviennent le plus souvent à des activités qu’elles pratiquent depuis de nombreuses années, et commencent rarement à jouer durant cette période de leur vie. Les femmes retraitées jouent plus souvent et plus régulièrement que les femmes plus jeunes, ce qu’elles expliquent par le fait qu’elles ont moins de responsabilités et plus de temps libre, mais elles arrivent toutefois à contrôler leurs dépenses en jeu. Les résultats de cette étude montrent que le jeu peut être une forme de loisir à la retraite, mais que la psychoéducation portant sur les menaces et l’emploi de stratégies de jeu responsable sont importants.


Keywords


gambling, women, seniors, retirement

Full Text:

PDF


Copyright © 2021 | Centre for Addiction and Mental Health
Editor-in-chief: Nigel E. Turner, Ph.D.
Managing Editor: Vivien Rekkas, Ph.D. (contact)