Évaluation d'un site Web de sensibilisation sur le jeu excessif s'adressant aux jeunes adultes

Authors

  • Isabelle Giroux École de psychologie, Université Laval, Québec, Québec, Canada
  • Francine Ferland Centre de r_adaptation Ubald-Villeneuve, Beauport, Québec, Canada E-mail: <email xlink:type="simple" xlink:href="mailto:Isabelle.giroux@psy.ulaval.ca">Isabelle.giroux@psy.ulaval.ca</email>
  • Cathy Savard École de psychologie, Université Laval, Québec, Québec, Canada
  • Geneviève Beaulieu École de psychologie, Université Laval, Québec, Québec, Canada
  • Anne-Marie LaBoissonnière École de psychologie, Université Laval, Québec, Québec, Canada
  • Anne-Marie Dussault École de psychologie, Université Laval, Québec, Québec, Canada
  • Karina Côt_ École de psychologie, Université Laval, Québec, Québec, Canada
  • Martin Leclerc École de psychologie, Université Laval, Québec, Québec, Canada

DOI:

https://doi.org/10.4309/jgi.2012.27.5

Abstract

Transmettre de l'information sur les jeux de hasard et d'argent (JHA) semble être une façon efficace de sensibiliser la population aux problèmes de jeu. L'utilisation d'un site Web comme outil de sensibilisation peut être une approche adaptée pour atteindre les jeunes adultes puisqu'ils naviguent souvent sur Internet. Avant de lancer un tel site Web à l'ensemble de la population, il est important d'évaluer si la transmission d'informations par cet outil de communication est efficace pour informer les jeunes adultes sur les problèmes de jeu. Le but de la présente étude est d'évaluer si la transmission d'informations sur les JHA par le biais d'un site Web de sensibilisation permet d'améliorer les connaissances et de favoriser la reconnaissance des mythes associés au jeu. L'étude vise également à vérifier la satisfaction des utilisateurs envers le site Web. Cent joueurs réguliers âgés de 18 à 25 ans ont été répartis entre le groupe expérimental (consultation du site Web) et le groupe contrôle (lecture de magazines). Les participants devaient, pendant 30 minutes, naviguer sur le site ou lire des articles de revues et remplir les questionnaires expérimentaux avant et après leur tâche. Conformément au postulat de départ, les participants du groupe expérimental sont plus nombreux que ceux du groupe contrôle à rapporter des connaissances justes en matière de JHA et à pouvoir identifier les mythes reliés aux JHA après la consultation du site. Lors du post-test, les participants du groupe expérimental sont également plus nombreux à manifester des connaissances plus justes et à identifier correctement les mythes comparativement au prétest. En outre, ils ont aimé la présentation visuelle et la facilité de navigation du site. Les implications des résultats sont discutées.

Downloads

Published

2012-10-01

Issue

Section

Original Article

Most read articles by the same author(s)

1 2 3 > >>