This article is available in: PDF HTML

Être passionné un peu, beaucoup, énormément? Le concept de la passion chez les joueurs de poker, une étude qualitative.

Adèle Morvannou, Magali Dufour, Natacha Brunelle, Élise Roy

Abstract


La passion est étudiée depuis une quinzaine d’années chez les joueurs de jeu de hasard et d’argent. Elle comprend deux formes, soit la passion obsessive (PO) qui est contrôlante et la passion harmonieuse (PH) qui laisse de la place à d’autres activités du joueur. Les études transversales associent la PO aux problèmes de jeu, ce qui n’est pas le cas de la PH. Toutefois, la pertinence de l’utilisation du concept de passion et son influence sur les comportements de jeu, selon le discours des joueurs, sont totalement méconnues. Les objectifs de cette étude étaient d’examiner la pertinence du concept de passion chez des joueurs poker (JdP) et de comprendre les liens entre les deux formes de passion et les problèmes de jeu. Cette étude qualitative descriptive est la deuxième composante d’une étude mixte séquentielle auprès de JdP du Québec (n=12). L’analyse de contenu thématique a été réalisée en privilégiant la thématisation en continu. Parmi les participants, la majorité a été ou est actuellement passionnée de poker et les deux formes de passion sont des concepts pertinents selon les joueurs. Le fait d’être passionné serait l’un des facteurs influençant les comportements de jeu. Toutefois, un JdP peut continuer à jouer sans être passionné alors que l’on peut également être passionné sans nécessairement jouer fréquemment. Il ne semble donc pas y avoir de lien direct entre la passion et la fréquence de jeu. La pertinence du concept de passion pour les joueurs permet de penser qu’il pourrait être utilisé en prévention ou encore dans le traitement des JdP. 

Passion among gamblers has been studied for the last decade and a half. There are two forms of passion: obsessive passion (OP), which is controlling, and harmonious passion (HP), which leaves room for the gambler’s other activities. Cross-sectional studies associate OP with gambling problems, which is not the case for HP. The relevance of the concept of passion and passion’s influence on gambling behaviour are, however, uncertain, according to gamblers themselves. The objectives of this study were to examine the relevance of the concept of passion for poker players (PP) and understand the connections between the two forms of passion and gambling problems. This qualitative descriptive study is the second part of a sequential mixed study with PPs in Québec (n=12). The thematic content analysis was conducted using continuous thematization. The majority of the participants were or are currently passionate about poker, and both forms of passion are relevant concepts for these players. According to them, being passionate is one of the behaviours that influences gambling behaviour. A PP may, however, continue to play without being passionate, but also be passionate without necessarily playing frequently. There does not, therefore, seem to be any direct connection between passion and frequency of play. The relevance of the concept of passion for poker players suggests that it may be used preventively or in the treatment of PPs.


Full Text:

PDF HTML


DOI: http://dx.doi.org/10.4309/jgi.2018.38.6

Copyright © 2017 | Centre for Addiction and Mental Health
Editor-in-chief: Sherry Stewart, Ph.D.
Managing Editor: Vivien Rekkas, Ph.D. (contact)