This article is available in: PDF

Sports Bettors: A Systematic Review

Jonathan Mercier, Serge Sévigny, Christian Jacques, Annie Goulet, Michael Cantinotti, Isabelle Giroux

Abstract


Sports betting is associated with problematic gambling behaviours. However, little is known about the profile of sports bettors. Also, it is still unclear if there are useful abilities in sports betting. This systematic review aims to describe gambling habits and cognitions of sports bettors, and determine the roles of chance and skill in sports betting. Addressing the chance and skill distinction in sports betting would be helpful to identify which of sports bettors' cognitions are erroneous. Out of 991 studies identified in the databanks, 31 met the inclusion criteria of this review. Results indicate that these studies are mostly conducted with male samples aged from 30 to 50 years. These gamblers bet many times per week, with weekly averages ranging from 100 to 200$ CAD. Five studies examined the roles of chance and skill in sports betting, among which three showed that sports bettors perform better than chance in predicting results accurately, but they do not win more money than they would with a random selection, due to the structure of the game. The 11 studies that focused on cognitions indicate that sports bettors overestimate the influence of skill on the outcome of the game. These results support the need to further study the role of cognitions in the behaviours of sports bettors. It also offers insights concerning the distinction between chance and skill in sports betting.

Résumé

Les paris sportifs sont associés à des comportements de jeu problématiques. Cependant, on sait peu de choses sur le profil des parieurs sportifs. De plus, il est difficile de statuer si certaines habiletés seraient utiles dans les paris sportifs. Cette revue systématique vise à décrire les habitudes de jeu, les cognitions des parieurs sportifs, et à déterminer le rôle du hasard et des habiletés dans ces paris. Examiner la distinction entre le hasard et les habiletés aux paris sportifs serait utile afin de déterminer quelles cognitions entretenues par les parieurs sportifs sont erronées . Sur 991 études repérées dans les banques de données, 31 répondaient aux critères d’inclusion de cette revue. Les résultats indiquent que ces études sont principalement menées auprès d’échantillons masculins âgés de 30 à 50 ans. Ces joueurs parient plusieurs fois par semaine et misent  en moyenne de 100 $ à 200 $ CA par semaine. Cinq études ont examiné les rôles du hasard et des habiletés dans les paris sportifs, parmi lesquels trois ont montré que les parieurs sportifs prédisent mieux les résultats sportifs que le hasard, mais ils ne gagnent pas plus d’argent qu’avec une sélection aléatoire, en raison de la structure du jeu. Les onze études portant sur les cognitions indiquent que les parieurs sportifs surestiment l’influence des habiletés sur l’issue du jeu. Ces résultats confirment la nécessité d’approfondir le rôle des cognitions dans les comportements des parieurs sportifs. Ils donnent également des pistes sur la distinction entre le hasard et les habiletés dans les paris sportifs.


Full Text:

PDF


Copyright © 2017 | Centre for Addiction and Mental Health
Editor-in-chief: Sherry Stewart, Ph.D.
Managing Editor: Vivien Rekkas, Ph.D. (contact)